Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

jeudi 28 février 2013

Suis-je bête?

Au cours de yoga, hier soir je ne comprenais rien. Mais quand je dis rien, je veux dire qu'il aurais fait son cours en yiddish avec un accent québécois, je crois que je n'aurais pas plus compris....

Ce n'étais pas la première fois de la journée, de la semaine, du mois où je demandais de répéter, de me montrer, où l'explication unique ne me suffisait pas. Au début, je me disais, que je ne fais jamais attention à rien , que je suis tête en l'air, toujours à penser à 3 trucs en même temps.

Et puis, je me suis concentrée un peu plus, mais je ne comprenais toujours pas....

Et j'ai repensé à cette sensation du matin, quand je mets pendant une heure la clé du boulot dans ma serrure, et que j'ai besoin de cette petite réflexion "vas-y Mowgouaille mets ton cerveau en route", pour que l'idée de changer de clef m'effleure....


Alors m'est venu cette question suis-je intelligente?

J'imagine déjà les réponse derrière les écrans entre ma mère qui déjà hésite entre un "pffff... N'importe quoi" et 'un, mais c'est pas vrai qu'est-ce qu'elle a à se dévaloriser tout le temps...", et puis les copines... Les miroirs qui se posent la questions pour elle-même, les gentilles qui se disent "mais bien sur qu'elle est intelligente!", les anonymes qui déjà ont ouvert leur boite mais pour m'envoyer un message du style "mais t'es une grosse coooooooooooooooone"

Bref. Alors chers lecteurs je ne fais pas un constatation de mon cerveau reptilien qui dirige en maître sur le reste de mon corps. Je pose une question.

Quand on se regarde, on sait si on est beau ou non. Bien sur, il y a une part de subjectif, mais avouons quand même que l'on sait si on est plus proche de Laëtitia Casta ou de Quasimodo. Et on a beau se dire qu'on a les dents de travers quand on a 12 pierre d'yeux de mec qui se retourne sur vous dans la rue, on se doute bien que l'on est pas trop mal...

Mais l'intelligence? Comment on sait?

Parce que personne ne vous dit jamais "dis donc t'es une flèche toi!!!", ni même "Mais t'es con!!!!".... Alors comment sait-on????

Je me pose aussi cette question depuis que je travail avec des déficient intellectuel. Quand on entend ce terme, on entend déficience. Déficience, dans le dictionnaire ça correspond à lacune, manque  ou carence.


Donc selon la définition, les personnes que j'accompagne sont en manque d'intelligence. Mais moi quand je les vois, mettre en place des techniques pour comprendre ou donner les changes (des fois, on se fait entourlouper pendant des années), quand je les vois manoeuvrer pour nous entourlouper, pour séduire, pour obtenir ce qu'ils veulent je me dit que l'intelligence, elle est là, bien là.... Et ce n'est pas d'intelligence dont ils manquent, c'est simplement qu'ils ont une façon de comprendre et d'apprendre qui est différente du reste du monde et que l'on  n'a pas le mode d'emploi.... Je reste persuadée que si un jour on comprenait cela, on cherchait leur mode de compréhension, ils pourraient tout comprendre comme nous. C'est comme si on apprenait les choses en allemand à quelqu'un qui parle chinois.

Bon alors qu'est-ce que l'intelligence?

L'intelligence (du latin : intelligentare - « faculté de comprendre ») est l'ensemble des facultés mentales permettant de comprendre les choses et les faits, de découvrir les relations entre eux et d'aboutir à la connaissance conceptuelle et rationnelle (par opposition à la sensation et à l'intuition).
Elle permet de comprendre et de s'adapter à des situations nouvelles et peut ainsi être définie comme la faculté d'adaptation.
L'intelligence peut être également perçue comme la capacité à traiter l'information pour atteindre ses objectifs.
Le terme est dérivé du latin intellegere signifiant comprendre, et dont le préfixe inter (entre), et le radical legere (« choisir, cueillir ») ou ligare (« lier ») suggèrent essentiellement l'aptitude à lier des éléments entre eux.
Malgré certaines idées reçues, l'art ne relève pas directement de l’intelligence[réf. nécessaire].                         
L'intelligence pratique est la capacité d'agir de manière adaptée aux situations.

Au niveau d'évolution de l'humain, la compréhension ne peut se concevoir sans un système de codification diversifié. On aboutit donc à l’intelligence conceptuelle, inséparable d'une maîtrise du langage (et donc des « mots ») permettant le raisonnement complexe ; le raisonnement étant l’opération mentale d’analyse permettant d'établir les relations entre les éléments. Enfin, et à ce même niveau, l'objet de l'intelligence est la connaissance conceptuelle et rationnelle1.

Bon. Devant une définition aussi complète, je vois bien Que je rentre dans les cases de l'adaptabilité,  mais la conceptualisation me parait complexe et pas toujours accessible. J'ai certes acquis des connaissances mais sans doute pour combler un complexe d'infériorité et à quel prix...

Et puis cette adaptabilité: je ne connais pas une population plus caméléon, plus adaptable que mes résidents. Donc souffrent-ils d'une déficience et paradoxalement d'une intelligence supérieur?

Alors finalement j'en conclue que j'ai des périodes ou je suis très intelligente et parfois totalement idiote...  Sans doute les gens qu'on décrit Comme intelligent ont une capacité  à ne pas montrer cette déficience passagère, pour laisser place à l'autre qui sait.

Voilà, sans doute je resterais toujours en admiration devant Ariane Mnouchkine, le regretté Stéphane Hessel, ou encore Augustin Boal. Mais sans doute je peux aussi utiliser mon intelligence partielle temporaire, pour servir mes idées et celles des autres...