Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

jeudi 23 mai 2013

Tirez pas sur la maitresse!

La maitresse d'Eloïse est un peu particulière. Un peu soupe au lait, elle peut parfois dire les choses de façon un peu abrupte et du fait, beaucoup de parents se braquent avant même de chercher à avoir une explication ou d'essayer de comprendre ce qui a bien pu se passer.

Je me suis pris plusieurs fois le bec avec elle, mais nous avons toujours trouvé un moyen de discuter ou de remettre les choses à plat. Je me dis que, si elle reussit à le faire avec moi, les autres parents devraient être capable de le faire aussi...

Mais voilà! Grand drame! La maitresse d'Eloïse change de niveau l'année prochaine, ce qui fait que la section des petits et des moyens risquent de l'avoir en grande section si elle n'a pas sa mutation. Et là c'est le drame dans le village.

Vous le devinerez, le problème des adultes devient le problème des enfants et plus personne ne fait la différence, et on ne parle plus que de ça devant l'école. Les nouveaux petits (qui ne connaissent pas la maîtresse), se réjouissent de ne pas l'avoir, tandis que les familles des futurs grands menacent de les changer d'école.

Hier, par acquis de conscience j'ai demandé à ma fille:
- Et toi, tu en penses quoi de la maitresse?
- Bah c'est ma maîtresse. Elle est gentille, et on fait du découpage avec elle.

Donc avec ma fille, pas de soucis. Je me remémore le gros bébé qu'elle était au début de l'année et j'observe la qualité de parole acquise, la débrouillardise mais aussi le fait qu'elle ait joué avec Tessa toute l'après-midi alors qu'il y a six mois, elle ne voulait même pas prêter un jouet...

Un soir, Eloïse est rentrée en me parlant de Cezanne et de ses pommes, du bleu de Matisse. Elle m'a appris que les escargots n'avaient pas de cornes mais des tentacules "tactiles" et sait découper droit, chose que je ne savais pas à mon entrée de CP. Et puis elle lui a donné le goût d'apprendre, l'envie de lire, de compter... Et surtout d'aller à l'école. Elle l'a aidé à s'endormir quand en novembre, l'école était compliqué, la protégeant un peu plus que les autres, a discuté une heure au téléphone avec moi pour me rassurer sur le fait qu'elle était de la fin de l'année, qu'il ne fallait pas que je m'inquiète sur son adaptation.

Eloïse est allé au musée, en forêt observer les grenouilles, ils ont adopté des escargots et des papillons pour mieux comprendre ce qu'il se passait autour d'eux. Et contrairement à moi, elle a compris en maternelle, ce qu'était un vers et comment il se transformait en papillon (oui, je l'ai observé en 5eme...)

Voilà... La cabale contre la maitresse commence à me courir sur le haricot parce que, même si elle ne dit pas "bonjour" tous les jours, même si s'entendre dire "votre fille, faut arrêter de lui trouver des excuses", ce n'est pas agréable, c'est un problème d'adulte.... Ce sont des adultes qui ont du mal à communiquer, parce que l'un deux ne sait pas faire. Mais moi ce que je demande à la maitresse c'est surtout de bien s'occupper de ma fille et qu'elle soit à l'aise avec elle et dans sa classe. Pour le reste c'est entre nous et je ne mêle pas ma fille à ça. 

J'espère qu'un jour, ces même parents auront quelqu'un de parfaitement incompétant mais qui leur fera des courbettes afin de comprendre que parfois il faut dépasser les apparences pour se rendre compte de la chance qu'on a...