Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mercredi 28 août 2013

Savoir écouter

En ce moment, ça ne va pas trop. Je voudrais changer de travail mais je ne trouve pas. Toujours le même triptique: je ne gagne pas assez pour tout financer, donc pas de permis et pas de boulot.

L'ambiance devient tendue au travail, les véhiculés trouvent du travail facilement et je vois le moment où je vais rester seule dans la structure, dans une ambiance pesante et insupportable.

Il m'arrive certains soirs de craquer, de pleurer, certains matins de partir bosser avec le cœur pleins d'angoisses. Je compte les heures avant le soir, les jours avant le week-end, les semaines avant les vacances.

Parfois, quand chéri ne sait plus quoi dire, ou qu'il n'est pas là, où même qu'il ne mesure pas cette pesanteur, je m'épanche sur facebook, auprès de lui quand même ou auprès de mes amis. Et souvent les conseils pleuvent.

Je suis pareille. Quand une copine ne va pas bien, je cherche des solutions, je conseille parfois même je secoue. Mais là, dans une passe où c'est moi qui suis mal, je me rend compte que ces conseils ne sont pas forcément ce qu'on attend.

Même si je sais que ce n'est pas par mauvaise volonté ou par méchanceté, j'avoue être las d'entendre "passe ton permis", "ça va arriver", "tu vas passer ton concours et tu l'auras", "pourquoi tu cherches pas comme AVS/animatrice/pionne/conseillère d'éducation/vendeuse de sous vêtement à domicile/star de secret story?", "ça doit pas être si terrible que ça..."

Bref. Je sais que je suis sur les dents, un peu, en ce moment. Mais en fait je m’aperçois que, comme moi, peut de gens savent se taire et écouter et juste dire "Je te comprend. Je ne sais pas quoi te dire. Je suis là pour t'écouter".

En fait, c'est surement idiot mais quand on me donne tous ces conseils, j'ai surtout l'impression de me faire une montagne de pas grand chose et d'être une petite chose fragile, qui ne résiste pas à l'adversité. Bref, je trouve que tous ces gens savent bien mieux que moi, quoi faire à ma place, auraient sans doute beaucoup plus de courage et de niak pour aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte, courage que je n'ai pas... Et du coup je me sens encore plus nulle de ne pas faire ce qu'ils me disent car sans doute dans mon cas, ils ne se laisseraient pas abattre.

Et moi, la prévision d'un nouveau chef, faire un boulot pour lequel je n'ai pas été embaucher, voir mes collègues partir un par un, je ne sais pas faire face. Pire je n'assure pas au boulot, je décroche, j'abandonne au risque d'avoir une sanction, un avertissement, un renvoie...

Alors, si j'apprends quelque chose de cette période, c'est bien que la prochaine fois qu'on me parle d'un problème, qu'on me demande une oreille, une épaule, j'éviterais de proposer ma langue... Parfois écouter, consoler et comprendre... C'est tout ce qu'on demande...