Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mercredi 2 octobre 2013

Lui aussi veut changer le monde


Nous vous avions parlé, avec mes copines Catwomanla Farfa et Linosqui de ce nouveau blog que nous mettons en place afin de montrer que nous ne sommes pas les seules à penser que le monde peut changer. Si beaucoup sont pessimistes quant à son avenir, nous volons croire que certains ont des idées pour le rendre plus beau, et en paix et surtout que cela dépend de nous, de tout à chacun...

Paroles utopistes, paroles de bisounours penseront sans doute beaucoup. Nous pensons surtout que ce sont des paroles d'espoir. Et nous ne sommes pas les seules... Et aujourd'hui en ce jour d'ouverture de blog, (vous pourrez nous retrouvez sur "ils changent le monde") je voulais parler de quelqu'un qui croit aussi en ce monde qui peut changer, et surtout qui propose des solutions.

Cet homme c'est Matthieu Ricard.  Fils de feu, le journaliste Jean-François Revel, ancien médecin, Mathieu Ricard est devenu bouddhiste en 1979. En 1980, il rencontre le Dalaï-Lama dont il devient rapidement le traducteur officiel en français.



Ce mois-ci il publie un livre Plaidoyer pour l'altruisme, où il explique en quoi, l'altruisme peut changer radicalement l'avenir de l'humanité.

Il part d'un constat simple: les trois valeurs qui importent à la société d'aujourd'hui, sont, l'économie, la recherche du bonheur et l'écologie. D'ailleurs, si vous lisez la blogo ces derniers temps, vous verrez que ces trois thèmes sont traités d'une manière où d'une autre, et que chaque post se reliera à l'une de ces trois valeurs...

Par conséquent, l'altruisme est la solution à ces trois valeurs qui nous sont chères. Pourquoi?
- Parce que si tu as conscience des autres, tu ne joueras pas avec son argent
- Si tu recherches ton bonheur et que tu en as conscience, tu ne pourras pas mettre l'autre dans la peine
- Parce que si tu penses aux générations suivantes, tu devras rendre vivable la terre sur laquelle ils vivront.

Cette première constatation me satisfait déjà, mais là où il s'inscrit totalement dans le discours que nous tenons sur notre nouveau blog c'est qu'il soutient cela:
"Dix personnes qui coopèrent toute une journée, cela ne fait pas une nouvelle. En revanche une seule qui commet un casse et tout le monde en parle. La fascination pour les aberrations telles que le crime fait que l'on cesse de regarder ce qui fait la texture de notre existence, à savoir des actes de bienveillance, de sollicitude... Tout acte brutal et égoïste, choque justement parce qu'il n'est pas banal!"
Psychologie octobre 2013

Oui, je vous entend déjà les sapeurs de moral, accusateur de monde de bisounours... Mais réfléchissons, bien. Il n'a pas si tord que cela... Si le meurtre de la petite Fiona, nous horrifie tant, à la limite de la fascination, n'est-ce pas parce que c'est un acte assez exceptionnel (dans le sens de l'exception entendons nous...), parce que justement dans la vie de tous les jours, nous rencontrons sans même nous en rendre compte pleins de petites actions, qui rendent le monde meilleurs. Aujourd'hui par exemple, mon beau-père est venu me chercher à la gare pour que je ne sois pas en retard à la garderie, la garderie a pris ma fille 10 minutes de plus, sans se poser de question, ni même en prenant mes excuses, mes deux voisines font un détour un matin sur deux pour me déposer au boulot, que je ne prenne pas le train le matin... Des petites actions qu'on oublie chaque jour parce que oui, ils nous semblent banal... Alors qu'ils nous changent carrément la vie!
Un monde altruiste une utopie? Autant que l'égalité homme-femme l'était il y a 100 ans. Les suffragettes passaient pour des folles, des femmes qui ne respectaient pas l'ordre du monde. Et pourtant, aujourd'hui personne ne pense à remettre ce droit en question.
Autant que l'égalité homme blanc-homme noir il y a 300 ans. Lorsqu'en 1748, Montesquieu écrit sur l'esclavage des nègres, ils s'attirent les foudres et les moqueries des intellectuels. Mais aujourd'hui, j'accueille Léon, jeune homme noir, sans me poser de questions, autres que celles que je pose pour Claire, française et blanche de peau. 

Alors pourquoi ne pas croire aux valeurs de Mathieu Ricard, à son utopie et penser que, oui, l'altruisme est une valeur qui peut changer le monde....

Je vous invite donc à lire ce très beau livre de Mathieu Ricard (que je n'ai pas fini je vous avoue), afin de retrouver foi en l'humanité. Et surtout, si vous aussi vous avez des connaissances d'associations, de personnes, de livres qui peuvent changer le monde, blogueurs ou non, n'hésitez pas à écrire un article et à nous l'envoyer très vite à parolesdepostpartum@yahoo.fr. Il sera publié dès mercredi prochain sur ils changer le monde.