Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mardi 5 novembre 2013

De l'identité française

Oui, je sais je tourne en boucle en ce moment mais avouez, il n'y pas que moi...

Il y a environ 20 ans, je devais être en 4eme (oui, le temps passe) et j'avais un professeur d'éducation civique, assez vieux (à mes yeux) barbe blanche, et lunette vissées sur le nez, qui un jour nous a posé cette question:

"Si vous deviez vous définir vous seriez: de votre quartier? Montreuillois? Sanctodyonisien? Francilien? Français? Mondial? Universel?"

Je ne m'étais jamais posé la question et heureusement que mon nom commençait par un M parce que j'ai due réfléchir un moment avant de trouver ma réponse. Avec Medhi, nous étions les seuls à répondre "universel" pendant que les autres s’estimaient  en majorité "français". En rigolant, Mr Cohen, donnant cours dans une banlieu zep de Montreuil, nous dit "c'est sur, comme moi, vous êtes bien français...".

Oui. j'étais pratiquement la seule française "de souche" (quoi que...) et la seule qui ne me sentait pas française, chez qui ça ne relevait pas de mon identité.

Ce cours m'est soudainement revenu en mémoire comme  la poudre blanche au nez de Miley Sirius... Je participais à une discussion sur un forum sur Harry Roselmack qui exprimait son impression d'une France de plus en plus raciste et qui le renvoyait à sa condition de nègre... 

Voilà ce que j'argumentais:
La France ça ne veut rien dire. Mais bien sur que le racisme monte, bien sur que les remarques sont de plus en plus décomplexées, de plus en plus foireuses...

Mais voilà. Honte à moi, "La France" est un territoire défini entre la mer du nord et la méditerranée, et je n'y vois aucune autre définition. Voilà ce que je met derrière ce terme de France.

 Mais ça, ça ne plait pas à tout le monde. Voilà ce qu'on m'a répondu;
 
désolée, mais pour vous la France ne veut rien dire, alors qui êtes vous ? vous êtes vous promenée dans ce pays : y avez vous admiré ces mosaïques de paysages selon ses provinces, ses côtes aussi différentes que belles, ses châteaux, ses abbayes, ses cathédrales, ses sites chargés d'Histoire ; avez vous lu les ouvrages de ses poêtes du moyen âge, de ses romanciers, de ses auteurs dramatiques ou comiques ; avez vous admirez les oeuvres de ses peintres, etc..etc..! Si la France veut dire quelque chose : ses villages groupés autour de leurs églises, les places où le mémorial de ses enfants morts pour elle rappelle cette Histoire forgée au cours des siècles ! il est triste, mais cela explique certainement l'ignorance de ceux qui n'aiment pas la France, de voir que l'Ecole laïque d'aujourd'hui n'apprend plus aux enfants de la république l'amour de leur pays et qu'ils peuvent donc l'abandonner avec pertes et fracas !

Bon, la dame n'a pas eu vraiment de chance, voilà ce que j'ai répondu:
 
Alors je suis née a Paris d'un père agenais et d'une mère bourguignone, elle même issue d'un couple italo-savoyard. J'ai été élevée par une mère prof et un père fonctionnaire, très soucieux d'une laïcité au point que nous avons grandis avec mes frères dans les banlieues zep du 93, parce qu'ils estimaient que nous avions a apprendre aussi d'autres cultures. Nous avons déménagé a Lyon puis j'ai fait mes études a Besançon. Je passe tous mes étés dans la vallée du Louron dans les Pyrénées. J'ai fait des études d'art. J'ai découvert Matisse, Monet. Mais aussi Van Gogh ou Giaccometti. Donc voilà qui je suis! Je suis de toutes ces racines qui font que je suis moi. Mais non, je ne me sens pas plus française que mon amie Leila née au Maroc ou de Léon dont je m'occupe au centre où je travaille né au Mali. Non. Pour moi la France ne veut rien dire. Son identité est dans cesse en mouvement est heureusement elle n'est pas figé dans le temps. Et ce sont eux avec leur culture, leur idée, leur ouverture qui ont aussi la France de demain. Et surtout je ne me reconnais pas dans cette France raciste qu'il décrit car jamais ces valeurs ne seront les miennes.

Qu'on arrête de nous parler d'identité nationale. La France est devenu France parce qu'elle a été envahit par les Romains au début de son histoire. Donc déjà l'identité française, il n'y a bien qu'Asterix qui peut s'en enorgueillir. Être français c'est avoir une carte d'identité française.  Point. Être raciste, c'est renier ses origines. Et moi je ne me reconnais pas dans une France raciste. Ma France a moi elle est territoriale. Mes français a moi ont des CNI. Ceux qui amènent des bananes à Tobira sont des cons. Et je me fous de leur nationalité. Leur seul particularité est celle-là.

Et par pitié... Qu'on arrête avec le racisme anti-blanc... On est loin des centaines d'année d'esclavages qu'ont pu vivre  les colonisés. Un peu de dignité quand même....