Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

jeudi 5 décembre 2013

A mi chemin de l'existence... ou presque

Aujourd'hui j'ai 35 ans.
Aujourd'hui, je suis à mi chemin entre ma naissance et ma vieillesse.
Et je ne peux m'empêcher de faire un bilan. 
Que suis-ce devenue?

Petite, je rêvais d'être maman, institutrice, différente et amoureuse. Adolescente je voulais une fille et un garçon, un amoureux, être institutrice et j'espérais que quelqu'un voudrait de moi...

Aujourd'hui ma vie n'est pas si éloignée de ça. J'ai pris des chemins tortueux, j'ai appris qu'être différente coûtait cher. Très peu de gens me connaissent vraiment. On me croit souvent rebelle, sure de moi, chiante, forte et grande gueule... Je suis plutôt contestataire, je n'ai pas beaucoup confiance en moi, quand les choses sont faites comme je l'entends ça me rassure et je n'aime pas l'injustice, alors, oui, je gueule.

J'ai à la fois changé et en même temps pas tant que ça. Je ne sais pas vraiment si je suis une adulte. Je ne suis sans doute plus une enfant...

Que reste t-il de cette petite fille rêveuse et silencieuse que j'étais il y a 30 ans? Une certaine peur pour les autres, une grande fragilité, une certaine sensibilité et toujours la peur de ne pas être à la hauteur.

Qu'est-ce qu'il me reste à accomplir? Même si je crois que j'ai abandonné l'idée de faire un tour du monde, je rêve toujours d'aller un jour à New-York, et en Inde, j'espère devenir institutrice un jour, éditer un livre une fois, ou réaliser un rêve secret...

Mais je m'aperçois là en écrivant que pour la première fois j'admets que certains rêves n'auront pas le temps d'être réalisé. Je réalise que je dois faire du tri dans mes désirs, que je n'aurais sans doute jamais de fils, que je ne ferais pas de tour du monde, que je ne serais jamais célèbre, que ma mort ne sera pas annoncé au JT (oui je rêvais de ça quand j'étais petite... Bon chacun ses bizarrerie hein!!!)

Voilà, je suis à mi-chemin de ma vie. J'ai encore des choses à découvrir, des évenements à feter, des surprises à aimer. Mais petit à petits, je devrais effacer quelques rêves, quelques envies, pour laisser la place aux souvenirs...

Je deviens vieille quoi.