Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

vendredi 14 février 2014

C'est beau la vie, pour les grands et les petits blogs...

Les blogs, c'est un super nid pour les marques (d'ailleurs, faites moi penser ce week-end que je vous parle d'une super marque pour de vrai que j'aime bien). Comprenez bien: une campagne de pub ça coute environ 30 000 euros, pour des affiches placardées dans Paris, dans les magasines touçatouça et au bout du compte tu touches moyennement ta cible.

Et puis nous, bonne blogueuse qu'on est, on s'est créé un lectorat, qui correspond justement à leur cible. Alors les marques elles n'ont plus qu'à se ramener leur fraise, Tagada tsointsoin, et maintenant tout doucement, elle nous dragibus tout doux pour qu'on parle de leur marque. Si on n'est pas très chaud, t'en fais pas, elles auront toujours un petit cadeau ou une petite rengaine genre "tire li bibi, tire le billet... Toi qui a du mal a finir tes fins de moi".... Bref, on leur fournit une campagne du pub quaxi gratis!!! Ah mais quel bonheur.

Mais attendez parce que c'est pas fini. Parce que les marques, des fois, elle nous prennent un peu pour des shtroumphes. Bah oué, parce que tu peux parler d'elles, quand elles te l'ont proposées, mais attention! Si tu utilises leur nom sans leur avoir demandé l'autorisation, elles sortent les Crocos! C'est exactement ce qui est arrivé à une blogueuse.

Elle a eu la bonne idée de donner pour titre à son blog, un nom d'un célèbre bonbon, d'une marque très connue (si tu trouves pas, il y a quelques indices dans mon billet et dans mon titre. Mais je ne me risque pas au procès), et Bams! Menace de procès.... 

Alors moi, je voudrais dire au petit bonhomme tout sourire là, qui fleuri dans mes spots écran, que tu as beau nous faire croire que tu danserais la Polka avec tous les enfants de la terre, que tu es vachement dragolo avec ta petite bouille, que tu rendrais n'importe quelle maman chamallow, devant son enfant qui aime les mêmes bonbons que nous... Mais non! 

Mais dis donc petit bonhomme, quand je suis allé au Brazil, au carnaval de Rio, que tu donnais tes paquets par dizaine, tu n'as menacé personne quand dans les articles parus on parlait de toi? Et dans le tour de France?  Les bonbons étaient distribué en car, en sac, en paquet... Toutes les formules existaient. Quand je relayais cette information sur mon blog, tu ne m'as pas attaqué non plus???

On te trouve dans toutes les manifestations, de Miami  à Paris, tout le monde parle de toi... et tu attaques qui? Une pauvre blogueuse qui ne voulait que te rendre hommage??? Mais tu n'as pas honte petit bonhomme??? J'aimerais tellement que ce sois un Minto  mais même pas. Je trouve ça tellement pitoyable que ça me Pik le coeur...

Mais tu sais, petit bonhomme, la communauté des blogueuses a une force que tu ne soupçonnes même pas, et c'est la pire des pubs que tu pouvais te faire. Là, ça va devenir Chaud coco, chaud pour toi... Ce sera un vrai flop pis ce sera tant pis pour toi... Fallait pas en faire tout un oeuf au plat juste pour un malheureux titre... L'histoire court et tu viens de te faire une vraie sale image auprès des mères de famille soit... TA CIBLE!!!!

Natacha, je m'y prend un peu tard, mais je voulais t'apporter mon soutien, en attendant ton Ti t'oeuf si j'ai bien compris, je me suis mise à lire ton blog (comme quoi tu n'as pas tout perdu), et puis on peut faire des Méga fête sans eux... Moi je te le dis...

Et c'est mon pavé de la semaine!!! Merci Mère Cane!!!