Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

lundi 10 mars 2014

Aux armes citoyennes

Le 1er décembre, c'est la journée du Sida. C'est un jour où, les magasins vont pouvoir offrir une journée de soins esthétique, un bouquet de fleur, à tous ceux qui sont séropositifs. Même chez éléphant bleu si tu arrives avec ta sérologie, on t'offre le lavage de ta voiture gratuit....

Je rappelle que le titre exact de cette journée, c'est la journée de lutte contre le sida. Quand on est obligé de se souvenir du terme exact de cette journée c'est la preuve que ça ne sert strictement à rien...

La lutte contre le sida. Mais qu'est-ce que je peux faire moi hein???

Mais si au lieu de ça on informait, et on obligeait chacun  à avoir un préservatif dans sa poche ? Si on condamnait chaque pharmacie qui empêche de vendre des préservatifs? Si on mettait une amande aux medecins et professeurs qui ne parlent pas du sida aux ados???
Une journée où on obligerait les parents à prendre leurs gamins par les épaules en leur disant "fait pas le con".
Où l'on condamnerait fermement les gens atteint du sida et qui couche sans protections, sciemment dans le but de partager leur maladie.

Le sida tue encore aujourd'hui malgré ce qu'on peut croire. C'est une maladie qui a de moins en moins de fond parce qu'elle a moins en moins de dons... Ce n'est plus une maladie "à la mode".
Je l’avais déjà dit l’année dernière et l’année d’avant : j’exècre cette journée.
J’aimerais qu’on rappelle que le sida tue plus d'1 million de personnes dans le monde tous les ans. A t-on vraiment besoin d'une journée pour y penser?

Le combat d'act'up me parait incongrue: faire du scandale et du bruit ça sert à quoi? A part choquer les gens? ça sensibilise??? N'importe quoi???

Je suis militante mais très loin de ce militantisme là. 

Et si on parlait du sida dans les pubs???
Si on arrêtait de donner la parole à des séronégatif pour parler du sida.... Ce ne serait pas une avancée???

Inspiré d'un article en particulier mais de plusieurs en même temps. ça vous choque? Ça vous parait être un non sens?

Moi aussi.. Pourtant lu comme ça, on est choquée hein? Pourtant je n'ai jamais entendu la journée des droits de la femme aussi dénigrée cette année et dans ces termes. Si l'on change les termes par "journée de lutte contre le Sida" ça nous parait incongrue, honteux, insoutenable?

Pourtant moi, quand je croise madame A. au boulot qui se fait taper sur la gueule par son mari, ça me semble tou à coup important qu'une fois dans l'année (et même si ce n'est qu'une fois) qu'on pense à elle. 

Et il me semble que pour remercier nos mères, nos ainées et se souvenir qu'un jour des femmes se sont levées pendant 200 ans pour nous donner le droit de voter, de disposer de notre corps, d'avoir un compte en banque ... Une journée n'est pas de trop.

Que ce soit pour la lutte contre le sida, la lutte des femmes, la lutte contre la faim dans le monde.... Une journée ne suffit pas, je suis bien d'accord. Mais une journée, qu'on respecterait c'est un minima. 

Et regarder, baisser les yeux: là sur la souris? Vous voyez? Une main. Et à l'autre extrémité, une autre main. 

Vous êtes capables d'écrire sur la dernière bêtise de Jules ou Susie, sur la dernière robe de Karl ou la dernière recette de Bolognaise de Jean-François Piège. Alors vous devriez être capable de parler aussi du droit des femmes encore trop souvent bafoués. Vous êtes capables de vous révolter sans attendre que les médias se bougent une fois par an.

Aux armes citoyennes. Vos mots valent bien un fusil.

Et c'est un gros pavé pour la mère Cane