Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

dimanche 23 mars 2014

Municipalement votre


Et ceci est mon pavé dans la mare pour la mère cane...




Je suis la première à penser (à penser hein! Je n'oblige donc personne à penser comme moi et donc, à faire ce que je dis... Baissez vos mitraillettes.), que lorsque nous avons des droits, ils ne faut pas hésiter à en user, ne serait-ce que pour nous protéger du jour où nous n'aurons plus ces droits.

Mais voilà. Aujourd'hui, il faut voter aux municipales. Un an (Putain un an!!!) qu'on nous saoule pour savoir si la gauche va prendre un revers, qu'on scrute le moindre pet de travers de Anne hidalgo ou la moindre clope de NKM allumé avec un sdf. Je suis sure qu'en regardant bien je pourrais vous dire la couleur du slip de Nathalie le 12 mars 2014 et ce qu'à mangé Anne le 23 juin 2013.

Mais je voudrais juste rappeler un tout petit trucs aux médias et consors:

CE SONT DES MUNICIPALES

Pour les municipales comme beaucoup de mes concitoyens d'ailleurs, je ne vote pas pour François ou Nicolas, je vote pour une équipe municipale qui va décider de l'avenir de ma commune. En 2008, 24000 maires avaient été élus sans étiquettes. Probablement autant cette année. Donc cela ne compte pas?

Ensuite, il y a à ce ce jour 36 552 communes en France. Se fout-on donc du sort des 36 551 autres communes en dehors de Paris??? N'y a t-il que ces 2,2 millions d'habitants dont l'avenir compte? Quid des 71,4 millions de français qui habitent tout autour?

Je vis dans un gros village dans la TRÈS large ile de France. 3000 habitants. La maitresse de ma fille fait classe dans un pré-fabriqué, l'école est menacée de fermer.... Certes ça n'interesse personne. Mais je ne suis pas sure que le sort du grand Paris interesse plus la France.

Donc non, je ne pense pas que les municipales soit un reflet de l'avenir de la gauche ou de la droite... Je pense que c'est simplement un moment où on se retrouve dans la commune à réfléchir sur la vie en collectivité. L'essence même de la politique donc.

Une fois cette vérité posée (MA vérité hein, rangez les baïonnettes...), un seul cas m'interpelle et peut vouloir dire quelque chose à l'image de la France. Oui, je m'interroge toujours sur l'intérêt de voter FN dans les petites élections telles que les municipales: les municipales ne changent pas les règles, elles ont juste un impactes sur le fonctionnement de votre ville. Par conséquent, c'est juste un signale d'alarme lancé aux dirigenants....

Pour finir, je voudrais rappeler à ceux qui n'ont plus foi en la politique, en la loi, en le pouvoir, que les élections, c'est le moment où nous pouvons décider. Que la politique c'est "la vie de la cité", et qu'elle prend tout son sens au moment des élections municipales. C'est le moment où on peut prendre place dans les directives de la communes. 

Le droit de vote c'est un droit, mais c'est aussi un devoir. Tout le monde n'a pas cette chance, d'avoir des droits. N'oubliez jamais ça....