Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mardi 8 avril 2014

Montessori n'est pas une methode miracle...

... c'est une pédagogie.

Pourquoi j’écris ça??? Parce que j'en ai marre, ras le bol, énervée et tous les synonymes qui vont avec de voir 5235632 billets dans la semaines ventant la méthode Montesori par des gens qui  font comme tout le monde: un bon gros boglibougla de pleins de théories pédagogique dont ils ne soupçonnent même pas l’existence.

Quand j'étais petite on ne jurait que par Dolto, le nouveau Dieu c'est Montessori. 

Maria de son prénom.

Maria Montessori a commencé à élaborer une méthode éducative pour les enfants déficients intellectuels. Cette methode a notamment donné aujourd'hui la méthode ABA qui permet aux enfants d'apprendre "autrement" mais surtout par eux même en développant leur autonomie. 

Je résume très vite: par la suite, sur commande du gouvernement italien, et devant les gros problèmes de pauvreté, d'insalubrité et d'hygiène des enfants, on lui a demandé de trouver des solutions pour "occuper les enfants". A l’intérieur d'un même lieu, on été créé des logements, des logements de fonctions pour les enseignants, et l'école. Afin d'impliquer les parents dans le fonctionnement de l'école, on leur demandait de s’impliquer dans l'éducation. D'abord par l'engagement de suivre des mesures d'hygiènes, puis peu à peu, par l'encouragement et l'apprentissage de ce qu'ils savaient faire aux enfants.

Si je lis aujourd'hui les blogs voilà ce que je retiens de la méthode Montessori: "Mettre les choses à leur niveau pour qu'ils apprennent à faire seul"...

Alors si j'écoute cela, je vais te dire ce que tu as retenu de la pédagogie de cette bonne vieille Maria, c'est surtout ce qui t’intéressait. Car résumer la méthode Montessori à celà, c'est résumer le cinéma à Star Wars....

D'abord, moi les parents qui pensent appliquer Montessori chez eux, j'avoue ça me laisse sceptique. Parce que être pédagogue, ça ne s'invente pas, ça s'apprend, et pas qu'en lisant internet des livres. Maria Montessori explique bien le rôle de l'enseignant. Non elle n'a pas dit du parent mais de l'enseignant. Il a été formé à observer et à montrer le bon fonctionnement des outils. 

Pourquoi un parent ne peut-il pas mener à bien son expérience? Parce qu'il est son parent. Soit un être lié par l'affecte et par définition, qui ne sera pas objectif ni un fin observateur avec son enfant... Donc quand un parent applique la "methode Montessori" chez lui, il ne fait en fait que mettre à disposition des jouets et objets à disposition de ses enfants. Soit, il développe son autonomie mais pour autant il ne lui apprend pas à observer, analyser. 

Ensuite, dans cette pédagogie, l'idée de groupe est importante. Donc Montessori, à la maison, c'est comme dire qu'on fait de la socialisation en regardant la télé. L'idée c'est de se mesurer à soi et non pas aux autres. Mais pour ne pas se confronter aux autres, il faut par définition qu'ils existent!!!! Si chez toi ton enfant est confronté à tout à tas d'objet sans observation, sans observer ce que fait l'autre, il ne peux pas comprendre et se tester lui même...

Ensuite, la particularité de cette pédagogie c'est aussi apprendre par le désir, la manipulation et l'observation de soi, de l'objet mais aussi en étant observer par un adulte. Le rôle de celui-ci est d'analyser ce que fait l'enfant, en l’encourageant à se mesurer à un exercice quand il sera prêt .

Cette particularité a d'ailleurs été fortement développé  chez Frenet qui s'est inspiré de la méthode de Maria Montessori. Il explique qu'en petit groupe, celui qui sait peut apprendre à celui qui ne sait pas. Le réfèrent n'est donc plus l'adulte mais celui qui a le savoir. Ce qui apporte la confiance en soi et l'envie d'être celui qui sait (et d'être celui qui retransmet le savoir: donc l'enfant n'est pas dans la compétition mais dans le partage).

Voilà, la méthode pédagogique de Maria Montessori qui est une pédagogie complexe et savante fortement interessante et qui développe la confiance en soi et l'autonomie. Elle a fait ses preuves auprès des enfants déficients et traumatisée, ou en carence sociale et affective. Elle peut être intéressante auprès des enfants d'école maternelle, même si elle n'est pas indispensable. Et surtout elle ne s'adapte pas à tous. Montessori elle-même le disait: la liberté de l'enfant, c'est d'apprendre à sa vitesse et en fonction de sa demande. Certains enfants ont besoin d'être suivi, individuellement, et d'une manière plus soutenue. Et en cela Frenet, en approfondissant cette méthode, et en s'adaptant à chaque enfant, est tout aussi intéressant.

Mais par pitié!!!! Arrêtez de penser que vous faite du Montessori dès que vous avez mis un plateau repas à hauteur de l'enfant, dès qu'il a rangé seul ou qu'il cuisine avec vous. 

Et surtout, avant de penser à faire du Montessori, lisez!!! Lisez la, écoutez ce qu'elle dit, parce que là vous ne faites qu'appliquer une méthode sans même en comprendre le sens. Car oui! La première des choses chez Montessori ce n'est pas d'acheter un chiffre à moquette, c'est d' OBSERVER!!!!

PS: Arrêtez aussi de vous ruiner en école et materiel Montessori, Maria elle accueillait des enfants pauvres en contre parti du ménage et du lavage des enfants, et surtout elle travaillait avec des boutons et des bouts de tissus...