Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

lundi 5 mai 2014

Du racisme à la paranoïa

Le soupçon du racisme est partout. Dans une période ou il est de bon ton de crier haut et fort que l'on  vote front national par contestation, tout le monde se défend d'être raciste... Du coup, c'est toujours l'autre qui l'est. Et peu importe qui, pourquoi...

De Caron a Roumanoff, cette semaine les exemples n'ont pas manqué. 

Pour le cas d'Aymeric Caron, je n'ai pas assisté à l'échange, difficile de donner mon avis. Mais pour être plus fidèle à Ruquier que Lassi à son maître, il m'est difficile de croire qu'Aymeric Caron ait tenu des propos antisémites. C'est un peu comme prêter des propos pro-patronat à Olivier Besancenot... Je veux bien demander des preuves mais disons que dans un premier temps j'ai un a priori.

Pour Anne Roumanoff, je suis tombée de haut. 

Combien de fois ai-je entendu Nicolas Canteloup imiter de la sorte Christiane Taubira en sous entendant en prime qu'elle est fainéante parce qu'elle est née en Guyane sans que personne ne s'en offusque... 
Pourquoi tout à coup , s'en prend t-on à Anne Roumanoff, parce qu'elle a utilisé un accent REGIONAL? Madame Taubira parle comme ça, non pas parce qu'elle est noire mais parce qu'elle est née dans une région française à part entière, qui a pour particularité d'avoir cet accent.
 Personne ne s'est jamais insurgé des imitations de Claude Nougaro et de son accent toulousain, tout le monde rit de l'accent picard de Cauet, ou de Dany Boon dans bienvenue chez les chtis... 



Pourquoi soudainement cela devient choquant parce que c'est un accent d'une femme noire? PARCE QUE JUSTEMENT ON FAIT UNE DIFFÉRENCE!!!! Nier cette différence, c'est nier son identité. Si demain, on m'imitait comme une femme soignée, au langage raffiné pour soit disant me respecter, on ne me reconnaitrait pas. Et surtout on ne me respecterait pas dans ce que je suis.


Aujourd'hui à scruter le moindre mot de raciste chez l'autre, on fini par fair le jeu du FN. Parce que demain, quand on entendra quelqu'un comparer un noir à un singe, et qu'on militera pour dire "plus jamais", combien seront en face pour nous dire "vous voyiez le mal partout...."

Restons vigilant. Et ce sera mon pavé dans la mare pour la Mère Cane...