Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

dimanche 10 août 2014

faire des enfants, une norme sociale?

"Vous comptez faire un deuxième?"

Depuis que j'ai dépassé les 35 ans voilà la question qui revient le plus souvent dans la bouche des gens... D'abord je trouve cette question déplacée, deuxièmement qu'est-ce que ça peut leur foutre??? J'ai un peu réfléchie à tout ça, je regardais les gens autour de moi, dans la rue et je me suis demandée si finalement avoir deux enfants n'était pas le code social auquel il fallait répondre: "ils se marièrent et eurent deux beaux enfants"


Je me souviens de cette anecdote racontée par une copine qui a trois enfants. Elle rencontre ses nouvelles collègues. Elles sont trois à arriver dans la boite ce jour là, du coup elle font connaissance entre elles.

Ma copine-  Je viens de reprendre le boulot après un congé parental
A- Ah oui? C'était le premier?
Ma copine- Non! Le troisième. J'ai deux autres enfants de 10 et 5 ans.
A- Et toi B, tu as combien d'enfants?


Il se trouve que B, n'avait pas d'enfant. Mais vu l'âge de la dame, personne n'a osé imaginer qu'elle pourrait ne pas avoir d'enfant.

Pourtant des tas de femmes n'ont pas d'enfants. Soit par choix, soit tout simplement parce qu'elles ne veulent pas.  Pourquoi devrions nous les juger, plus qu'un homme qui ne voudrait pas être père? Parce qu'il en va de la reproduction de l'espèce?

Il m'a été imposé par la vie de n'avoir qu'un seul enfant. Cette imposition est devenu un deuil à faire. Petit à petit j'ai accepté cette idée au point qu'aujourd'hui mon désir d'enfant s'est évanoui en autre chose et notamment dans une nouvelle carrière. J'ai découvert que j'avais d'autres désirs de femmes quand ce désir d'enfant s'est évanoui. J'ai projeté de partir à New-York, de changer de carrière et de réaliser mes rêves. Je sais que ce n'est pas infaisable avec des enfants, mais je ne sais pas si, moi, j'aurais pu être une bonne mère, tout en restant engagée dans mes combats, dans mes rêves avec deux enfants... Ce n'est pas que je n'en n'ai plus envie, c'est juste que mes projets sont désormais ailleurs...

Alors, non, je ne répond pas à une norme. Comme ceux qui ont 3, 4 ou 5 enfants. Mais peut m'importe. Je ne suis pas sure que j'avais l'âme pour être maman d'une fratrie nombreuse, je suis plutôt de celles qui veulent changer le monde...

Quand j'étais petite, on me disais "le monde est beau parce que tout le monde est différent". J'ai fondé une famille avec un seul enfant. C'est une famille, c'est ma famille. Et cela ne se calcule pas au nombre mais à l'amour qui existe au creux de cette famille. Et en cela nous somme une vraie famille.