Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

lundi 4 août 2014

Je resterais au livre papier...

Je suis une dingue de livres....

Depuis que je suis toute petite, j'aime les livres, j'ai appris à lire en 2 mois parce que je voulais rêver devant les images mais aussi devant les mots. J'aime les classiques, je raffole de Molière, Corneille, Shakespeare ou Tchechov, j'aime les longues descriptions de Maupassant, je voudrais découvrir James Joyce un jour, je n'ai jamais compris pourquoi la princesse de Clève était restée dans l'histoire et j'ai appris à adorer Madame Bovary alors qu'elle était detestable. Mais ma préférence va à Cosette... Cosette et sa poupée qui a prouvé que la résilience existait 150 ans avant Cyrulnik. Ok, bon à la fin elle tourne un peu le dos à Jean Valjean mais n'est-ce pas un peu l'ingratitude de chaque enfant....

Voilà, j'ai rêvé devant Sophie, Sarah... Puis petit à petit sont arrivé les livres plus légés, les livres qui ne resteront pas dans la mémoire nationale mais probablement dans la mienne...

Quand le livre électronique est arrivé, j'ai d'abord été horrifiée. Un livre ça se trimbale, ça s'abandonne, ça se récupère, ça s'abime, ça vous appartient. Ce n'est pas que des mots sur le papier, c'est un bout de l'auteur qui vous suit un peu partout.

Oui mais voilà ma capacité à être horrifiée est bien moins grande que ma capacité à me laisser tenter...

Donc, j'avais décidé de lire pendant les vacances radiographie de Laurent Ruquier. Je n'avais pas eu le temps de le commander chez mon libraire, je ne le trouvais pas en magasin, je me suis laissée tenter. Et puis je me suis dis "Oh et puis je le prêterais à Lauriane...". Oué. Première erreur. un livre électronique, ça ne se prête pas.

Et puis moi, je me ballade avec mon livre, il passe partout: la baignoire, le train, la voiture, le lit... Bah avec le livre électronique à part ton lit et ton canapé, bah tu peux pas le lire ailleurs.... Et moi, ça, ça me pose super problème... C'est le livre qui te propose de le lire, toi tu t'adaptes. Adieu la plage, le train, le bain....

Et puis mes livres ont une vie après la lecture. Parfois ils partent au "travel book" (tu poses ton livre dans un endroit et quelqu'un va le récupérer, quand il a fini il le dépose à son tour... Le livre voyage... Pour plus d'infos, tu peux aller là....) ou bien avec mes copines on fait des free librery... On pose nos vieux livres devant la porte de nos maisons et les passants peuvent prendre un livre à la condition d'en laisser un au retour... (là aussi tu peux aller voir là pour mieux comprendre comment ça marche...).


Ma petite bibliothèque gratuite


J'ai compris au moins une chose avec le livre électronique c'est qu'un livre c'est plus que des mots collés sur du papier: c'est un objet qui t'accompagne, qui s'abime, qui se marque, qui prend le sable de la Corse, qui s'oublie à la maternité, qui se stabilote, qui se mouille dans le bain, qui se perd, qui se retrouve, qui s'abandonne puis se retrouve, qui se prête, qui s'offre, qui ne se rend pas, qui voyage, qui se commande, qui s'attend, qui se cherche dans les rayon d'une bibliothèque, qui déçoit, surprend ou même change une vie... Un livre ça vit. C'est pour ça que je ne pourrais jamais passer au livre électronique.

Faites vivre les livre.