Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

dimanche 31 août 2014

Lettre à ma fille

Mon amour,

J'allais écrire mon tout petit, mais je me rend bien compte que ce n'est plus possible. Mardi tu rentres chez les grands. Tu le dis toi-même cette année tu es une grande. Une grande...

Je compte les années et je te vois te faufiler jusqu'à tes 5 ans avec une impatience qui m'effraie. Toi, si pressée d'être une adulte, de savoir lire, compter, d'être libre... Un par un je vois tes connaissances s'affiner, tes goûts se développer. Très souvent je m'aperçois que tu sais jouer seule dans ta chambre, perdue dans un monde auquel je n'ai pas accès. Tu n'as plus vraiment besoin de moi.

Je prends un plaisirs insoupçonné à te regarder grandir. Je pensais que je regretterais tes années bébés, mais nos discussions  autour de tes rêves, de ta vision de la vie et de la mort, me passionne. Tu as une façon de dire les choses d'utiliser les bons mots, le bon vocabulaire pour bien te faire comprendre qui me rend fière de toi. J'aime ta pertinence et ton impertinence même si des fois, tu me fais tourner en bourrique et que je t'enverrais biens faire un tour au pays des enfants sages... Mais comme dirait l'autre "Je crois que ça va pas être possible..."

Tu me ressembles, parfois quand tu t'ennuies ou que tu es triste et que tu fugues au pays imaginaire, qu'il est difficile de t'en faire sortir. Tu ne me ressemble pas quand tu refuses de plier, que tu es sure de ce que tu veux et que tu tiens bon quitte à me rendre folle. Je me fâche aujourd'hui car il te faut apprendre à t'adapter au monde qui t'entoure, mais j'espère tellement que tu saura garder cette détermination, que tu croiras en tes rêves et déplacera des montagnes au lieu de prendre les chemins tortueux qu j'ai emprunté.

Cette année pour la première fois tu feras ta rentrée sans moi, juste avec ton papa. J'ai un peu le coeur gros de te voir partir, alors que d'autres élèves m'attendent. Mais tu es une grande maintenant, c'est toi qui le dit. Profite de l'école, de la maitresse, de tes copines, de cette dernière année de maternelle... Profite des ces derniers moments de petite... Que je profite encore de toi, de la petite fille que tu es, de tes câlins et de tes besoins....

Je t'aime fort ma fille. Jusqu'au ciel.