Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mercredi 1 juin 2016

Chère moi du futur

Chère Moi du future,

Je m'adresse à toi de dans un an, dix ans et plus.

Je ne sais pas comment ça ira. En tout cas j'espère que ça ira mieux. Parce que là, tu t'en souviens, c'est pas la joie hein.

Parce que ma question du jour c'est: est-ce que tu t'es trouvée? As-tu trouvé ta voie? Est-ce qu'enfin tu es bien dans tes pompes?

Non parce que là, je sais que j'ai besoin de reprendre l'analyse mais je suis bien paumée. Moi, qui ai toujours clamé haut et fort qu'il fallait affronter ses rêves et prendre des risques, bah j'aurai mieux fait de fermer ma gueule. J'en viens à rêver d'être l'héroïne de Laurent Voulzy tiens.



J'espère que toi, tu te sens enfin bien. Est-ce que la dernière année a été plus douce avec toi? Est-ce qu'Eloïse va bien? Est-ce qu'elle est plus sage à l'école? Est-ce qu'elle a grandi?

Et toi? Te sens-tu meilleure mère avec elle? Plus à ta place? Parce que là, déjà que j'ai l'impression de ne pas assurer un kopek à l'école mais en plus, je ne suis pas là pour elle... J'espère que tu as su trouver du temps pour elle, et qu'elle te dit encore qu'elle t'aime.

J'ai tellement peur de ce que tu es devenue. Tellement peur de lire ces lignes et de me répondre: "ça n'a pas bougé d'un yota, tu es la même ma poule".

Oh je sais. Je fais une bonne crise de la quarantaine: "ai-je réussi ma vie? Et si j'avais suivi ce chemin là qu'est-ce que j'aurai fait? Où suis-je? Où vais-je? Dans quel état j’aire?"

Le problème c'est que je n'ai pas le temps de parler de tout ça. J'ai une maison à payer, une enfant à nourrir.

Des fois je me dis, les réponses à tout ça je les aurai 5 minutes avant de mourir hein....

Alors toi, la mourante, à qui j'écris. La Mowgouaille de 79 ans (oui, j'ai décidé depuis mes 8 ans que je mourrais à 79 ans, c'est comme ça), tu en dis quoi? Est ce qu'à 37 ans, je m'en fais pour pas grand chose? Est-ce que ma vie sera belle? Non parce qu'il y a eu des chouettes moments hein, je dis pas, mais là disons que ça fait trois ou quatre ans que bon... C'est pas rigolo, rigolo tous les jours.   

Donc, dis moi, est-ce qu'un jour j'apprendrai à être sage? Non parce que hier j'ai rêvé pour de vrai. Un truc où j'ai rêvé un truc pour moi (et pas pour avoir une reconnaissance, bizarrement), un vrai rêve qui ferait hurler pleins de monde. Un rêve irréalisable, mais un rêve quand même. On en reste là, mais c'est entre toi et moi, ou entre moi et moi... Enfin tu m'as compris. Alors est-ce qu'un jour ça va se réaliser? Est-ce que c'est possible de rêver? Est-ce que ça vaut le coup d'aller jusqu'au bout de ses rêves. Parce que là, moi je suis allé au bout et bah au bout je me suis mangé un mur.

Bon je ne regrette pas hein. C'est bien de savoir que la rue du paradis est une impasse. Ça évite de passer devant tous les jour en pleurant de ne pas pouvoir y aller.

Mais bon. Si les autres rues mènent nulle part hein! On est pas sorti des orties!

Dis moi, le moi de 79 ans, ma vie va t-elle prendre un sens un jour? Est-ce qu'un jour, je me sentirai à ma place? Est-ce qu'un jour je serai fière de moi? Heureuse et tout? Est-ce que tous ces détours, ces échecs, ces questions, auront un jour un sens? Est-ce que ma vie a été belle? Est-ce que finalement de prendre des risques ça m'a porté vers des voies insoupçonnées et des envies plus belles encore? Est-ce que ma vie est plus belle que celle dont je rêve?

Merci de ne pas répondre à cette lettre personnelle cher lecteur . Je veux laisser de la place pour les moi(s) du futurs. Qu'elles me disent leur bilan, leur chemin et qu'à 79 ans, je puisse faire le bilan de tout ça....


Image "piquée" chez la belle bleue. Allez voir son blog il est excellent!!!