Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

vendredi 3 juin 2016

Ma vie sur youtube

Depuis quelques semaine, vous le savez j'ai commencé à publier sur youtube.

Bon, j'ai 37 ans, donc on ne peut pas dire que j'ai grandi avec ce média là hein... Donc je pars déjà avec un métro de retard. Alors j'ai fouiné pour pouvoir m'améliorer...

Alors j'ai découvert les classiques les gros youtuber, ceux qui cartonnent. Les enjoyphoenix, Safia, Cath and Jay puis les booktubeuses, Margot, La bulle....

Puis j'ai appris ce qu'était un vlog. Un vlog c'est quand tu raconte ta journée en te filmant. ça commence généralement comme ça: "Il est 7h12, j'ai pas pris mon petit déjeuner ce matin et j'arrive pas à mettre mon eye liner et comme j'ai pas fait caca bah j'ai mal au ventre..."



Ou presque.

Bref. On voit l'appartement de la youtubeuse, son pyjama, sa vie, sa voiture, ses amours....  Tout y est exposé. Déjà je trouvais ça très bizarre de raconter sa vie sur youtube. Mais après tout si vous me suivez depuis longtemps, vous connaissez pas mal de truc sur ma vie: ma fille, mon mec, mes inquiétudes....

Mais ce n'est pas en reallife. L'image rend réelle les choses. Par exemple j'ai commencé mes vidéos, mais je ne me vois pas inclure ma fille dedans. Masquée, cachée, peut être. Mais sur youtube tu n'as aucun contrôle de ce qui peut être vu et qui peut le voir. Mais après tout pour certains c'est peut être une façon de vivre.

Là où j'ai plus de mal, c'est quand les enfants s'exposent. Des vlogs, des vidéos d'enfants de 6 à 9 ans qui t'expliquent tout simplement qu'ils comprennent les dangers de youtube et que c'est leur passion depuis qu'ils sont tout petits (sic!) et que tant pis, c'est leur passion....

So what?

Je ne jugerai pas les parents. Je pense juste qu'ils ne pensent pas à mal, et qu'ils sont persuadés que les horreurs ça n'arrive que chez les autres. Mais je me souviens de cette petite américaine qui faisait tous les concours de beauté. C'était les débuts d'internet: on la voyait partout aux états-unis, premières stars des réseaux sociaux. 

Puis un jour cette gamine a été enlevée, torturée et tuée. Alors oui, c'est arrivé une fois. 

Mais que fait-on courir comme risque à une petite fille qui a un million de vue? 

Comment penser que dans les un million de vue, il n'y ait pas un seul pervers qui fait des trucs horribles devant son ordinateur? Comment imaginer qu'aucun n'ait des idées horribles et fantasme complétement une rencontre avec cette petite fille.

Certains me diront parano. 

Mais j'ai été éduc, et des horreur sans internet j'en ai vu défiler. Alors si on offre l'image de nos enfants que dire?? Les protège t-on vraiment?

Ah... Et sinon ma chaine c'est là....