Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

dimanche 28 mai 2017

Et s'accepter...

Vous avez sans doute remarqué: moi, Mowgouaille, l'engagée, l'enragée, la positionnée, je m'inscris depuis quelques jours dans la blogosphère mode.

La première fut un essai, puis je me suis prise au jeu. J'ai commencé à imaginer, des tenues, des poses, des lieux de photos à explorer...

Petit à petit je me suis détendue et les réactions des autres furent surprenantes. Quand sur instagram, soudainement des inconnues venaient me dire qu'elles adoraient ma tenue, qu'elle me trouvait belle ou même que des marques likaient mes photos parce que je mettais en valeur une de leurs créations, j'en ai été émue.

Soudainement j'ai compris qu'avec mes kilos en trop, je pouvais être belle. Oui, belle. Mon corps est ce qu'il est mais il existe et peut être joli. Non, en effet je ne corresponds pas aux critères de beauté des magazines mais est-ce eux qui désignent ce qui est beau et ce qui ne l'est pas?

Le fait que ce soit chéri qui prenne les photos, qui prenne ce temps là pour moi et qui cherche à me rendre joli m'aide aussi, évidemment. Me voir joli à travers ses yeux à lui, a un impact certain. Mais regarder une photo et être honnête envers moi-même arrive: "Ok le double menton et là, le ventre est carrément proéminent mais franchement je ne suis pas si mal et bien plus jolie que certaines filles filiformes..."

J'ai ouvert ce blog pour régler mes compte avec la mère que j'étais, et pour pouvoir faire la paix et devenir une mère acceptable. Je me suis construite avec ce blog dans mon identité de mère et ça ne s'est pas fait en un jour et, parfois, cela s'est accompagné de spécialiste car mon blog ne suffisait plus.

Ce blog m'a aussi réconcilié avec mon égo: je me pensais bête et sans talent. J'ai réussi à relever des défis, à accepter d'échouer et à me sentir forte, courageuse et intelligente.

Je l'ai abandonné quand je suis arrivé à me sentir tout ça à la fois.

Une seule chose me manquait: me sentir belle et m'accepter physiquement. Ça je l'ai compris quand j'ai compté le nombre de régimes et que j'ai commencé à loucher sur les opérations du ventre. Et puis je suis tombée sur plusieurs blog de fille #curve, et j'ai compris qu'on pouvait aussi se sentir belle comme ça. Ça ne voulait pas dire "se laisser aller" ou ne plus faire attention à son poids, non. Mais juste ne plus faire n'importe quoi avec son corps pour tenter de ressembler à....

Alors pour aller au bout du chemin, je vais continuer ce blog et le transformer en blog #curve comme disent les jeunes. Bien sur il y aura de temps en temps des billets humeurs car c'est ma veine, mon sang. Mais de plus en plus je vais laisser la place à moi et mon corps, pour m'obliger à me regarder honnêtement, telle que je suis et apprendre à être fière de celle que je suis devenue même physiquement!

Alors je sais que j'abuse et réabuse, mais quand un billet mode apparaitra, je vous demanderai, quand bon vous semble de le partager afin de m'aider dans ma bataille. En attendant je retourne à mon billet de mercredi... Fière de vous montrer combien je peux être belle.