Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mercredi 16 août 2017

Je ne comprends pas

Cher Donald,

Je pourrais me dire que ce n'est pas mon pays. Que c'est loin. Que les américains sont des racistes, idiots, ...

Mais je n'y arrive pas. Je vois ces drapeaux, ceux qu'on croyait morts, enterrés, réduit à quelques fous et minuscules groupuscules ... Et puis non. Ils sont là au milieu de Charlotteville. Quelques courageux s'élèvent pour dire "non". Et eux, ils se croient en "suprématie" et tuent, volontairement, bruyamment.

Je n'ai pas de famille noire, juive. Je suis blanche. Mon mari est blanc. Ma fille est blanche. Je n'ai même pas d'amis juifs ou musulmans. Je ne crois pas. Ou plutôt je crois que je m'en fiche. Parce que j'ai des amis. Point.

Je ne me sens supérieure à personne. Parfois je me sens inférieure mais ça c'est une autre histoire.

Toujours est-il que j'ai toujours essayé de comprendre. La haine est attisée  par la peur de l'autre. Et quand on est élevée dans la peur, on n'a même pas conscience que c'est de la peur puisque personne n'a jamais mis de mots dessus depuis des siècles. 

ALors dire qu'on n'est pas racistes, que c'est une histoire de mots.... Dire qu'il y avait des gens biens dans cette manifestation... Dire qu'on peut militer à coté de gens avec qui on n'est pas d'accord, ce n'est pas tout à fait être racistes... ça me rappelle un peu ceux qui votent extrême droite sans être racistes....

Le racisme est un système de théories et de croyances individuelles ou collectives selon lesquelles il existe des "races" dans l'espèce humaine et une hiérarchie entre elles. Les individus sont réduits à un ensemble de critères identitaires considérés comme spécifiques et sur lesquels il est porté des jugements de valeur : inférieurs, nuisibles... 

Quand on s'inscrit dans une identité de "suprématie blanche" ou que l'on se dit qu'on est "pour les blancs" comme si c'était une guerre ou un match de football.... c'est qu'on imagine quand même qu'il y en a un qui va gagner parce qu'il est plus fort non?
Voilà Donald, je ne comprend pas, comment on peut dire qu'il y a des torts des deux cotés, quand il y a un mort dans un des deux camps. 

Je ne comprends pas comment il peut y avoir des torts des deux cotés quand il y en a un qui frappe les dignités avec un drapeau nazis quand l'autre défile en s'opposant à celui-ci.

 Je ne comprends pas comment il peut y avoir des torts des deux cotés quand une voiture fonce sur des manifestant avec une voiture, ne laissant aucune chance à l'autre. 

Je comprends juste qu'il y avait d'un coté ceux qui avaient de la chance, ceux qui avaient eu une éducation, ceux qui avaient été aimé suffisamment pour qu'on leur offre la chance de penser par eux-même de construire leur pensé et leur jugement. Et puis de l'autre coté il y avait ceux élevés dans la haine, dans la peur de l'autre, dans la bêtise.  Le terrorisme se niche là Donald. Parce que foncer dans une foule parce qu'on n'est pas d'accord avec elle, c'est du terrorisme. Le terrorisme n'est pas une question de couleur de peau ou de religion. C'est une question de terreur.

Alors, des fois, on meurt d'avoir été heureux, d'avoir eu de la chance, parce que d'autres ne peuvent pas le comprendre... Parce que l'autre a voulu terroriser ceux qui ont tout. Les mettre à terre. Puis en terre. Mais de la terre est ce qui nous nourris Donald: c'est elle qui maintient la vie...

Je suis faite de ces valeurs. Ma fille est faite de ces valeurs. Notre famille est faite de ces valeurs. Les manifestants de Charlotteville, sont faits de ces valeurs. Tu vois nous sommes nombreux.

Alors tu vois Donald, je suis comme Heather Heyer, je continuerai à manifester. Je serai toujours là. Nous serons toujours là. A provoquer, à avoir tort, à nous révolter.



"If you're not outraged, you're not paying attention."