Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

lundi 1 janvier 2018

Ma rencontre avec Sophie Cluzel ou comment prendre sa part

Il y a quelques temps je vous avais demandé de relayer une lettre à deux secrétaires d'Etat pour pouvoir les rencontrer et leur parler de notre projet de MAM.

Cette rencontre a eu lieu le 21 décembre dernier. Je ne vais pas vous relater ici, ce qu'il s'y est dit et ce qu'il s'est passé. Juste vous dire merci. Et vous dire que nous avons obtenu un soutien de Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat au handicap, qui nous a mis en lien avec des associations et des élus, propices à nous aider. Nous restons en lien et notre dossier et suivi par un de ses plus proche collaborateur. 

Ce que je voudrais dire ce cette rencontre c'est qu'elle a appuyé de façon certaine ma vision de la politique.

Je crois en la politique, au sens littérale du terme. La politique, vient du grec "politiké", qui signifie science de la cité.

La politique, c'est avant tout l'affaire de tous puisque nous appartenons tous à la cité, à la société. Alors bien sur, on pourrait se dire que voter est notre acte citoyen, mais je crois que notre action ne s'arrête pas là.

"Prendre sa part", tel est le dicton du mouvement Colibris, mené par Pierre Rhabi. Tel est mon vœu pour la société en cette année 2018. Je pourrais espérer la paix dans le monde, plus d'argent, etc... Mais je souhaite juste que chacun prenne sa part.

Je crois qu'ensemble nous pouvons changer la société. Avec Brigitte et Carole, nous avons eu cette idée: créer un lieu pour les tous petits pour faciliter l'inclusion des enfants en situation de handicap. Elle résout en un lieu plusieurs problèmes que posent le manque de place des petits qui sont touchés par un handicap.

Nous sommes arrivées avec des idées auprès des politiques, sans nier les problèmes que cela posent. Nous avons été entendues et accompagnés le temps d'une rencontre auprès d'un dirigeant. Et c'est, à mon sens, leur rôle. Sophie Cluzel, et son équipe, nous ont prouvé, que l'on peut être en haut de la pyramide et soucieux de ce que rapporte le terrain.

Nous voulons tous une société plus juste, plus à notre image. Mais nous ne pouvons pas attendre d'une centaine d'hommes de trouver les solutions et de comprendre ce qu'il se passe "en bas", terrain que pour beaucoup ils ne connaissent pas.

Je souhaite qu'en 2018, nous mettons tous à  jour, une idée, un projet, quelque chose qui pourrait changer quelque chose qui ne fonctionne pas. Nous avons tous, entre les mains des solutions. Je pourrais dire "le changement c'est maintenant" ou "yes we can". Je dirais surtout, "prenez votre part"...

Je vous souhaite une belle année, de réalisations personnelles mais aussi de réalisations sociales.
ENSEMBLE